MAE
MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES

Actualités

Anosy : Rencontre entre le MAE, Dovo Eloi Maxime, et le Pr Abdoulaye Bathily

« Nous constatons avec bonheur une évolution positive de la situation à Madagascar. La situation du mois de mai est bien loin car, aujourd’hui, nous avons constaté qu’il y a un enthousiasme du peuple malgache à participer à ce processus électoral. Bien sûr, il y a des appréciations de part et d’autre mais ce qui est essentiel c’est qu’aujourd’hui, ces élections puissent permettre aux peuples malgaches d’ouvrir une page, nouvelle et positive, de son histoire dans le sens de l’expression de sa volonté. Nous sommes là pour accompagner cette volonté du peuple malgache tout comme les autorités en place. Le gouvernement naturellement mais aussi tous acteurs malgaches, malgré les positions des uns et des autres mais aussi les opinions diverses qui font la richesse de la démocratie ».

Ces déclarations sont du Pr Abdoulaye Bathily, Conseiller Spécial du Secrétaire Général de l'ONU pour Madagascar, à la sortie d’une rencontre avec le Ministre des Affaires étrangères Dovo Eloi Maxime, ce jour. Il a aussi confirmé l’engagement des Nations Unis à appuyer Madagascar pour achever le processus électoral.

« Les Nations Unies, comme l’ensemble des partenaires, souhaitent que ces élections se déroulent dans un contexte paisible pour que l’expression de cette volonté du peuple malgache se fasse dans la concorde nationale et que le peuple malgache puisse s’attaquer au problème crucial de son développement », a-t-il indiqué à la presse.


Rencontre avec la mission de la SADC

A l’instar d’autres hauts responsables étatiques de Madagascar, le Ministre des Affaires étrangères Dovo Eloi Maxime a reçu, mercredi dernier, les membres de la mission d’observation électorale de la SADC (Communauté de Développement de l’Afrique Australe). La rencontre entre les deux parties s’est porté sur l’avancée du processus électoral dont le premier tour est prévu le 07 novembre 2018.


Célébration du 64è anniversaire de la Révolution algérienne

La célébration du 64ème anniversaire de la Révolution algérienne s’est déroulée, mercredi dernier, au Carlton à Anosy. Une cérémonie à laquelle le Chef de la diplomatie malagasy Dovo Eloi Maxime a honoré de sa présence. Lors de son allocution, il n’a pas manqué d’évoquer les liens de coopération entre les deux nations. A en croire le Ministre des Affaires étrangères, en effet, Madagascar et l’Algérie partagent plusieurs points de convergences. « Nos deux pays partagent les mêmes valeurs et vison au niveau international ; des valeurs comme la non ingérence dans les affaires nationales, le principe d’autodétermination des peuples et le multilatéralisme. Nos deux pays sont actifs au sein du mouvement de non aligné et du soutien à la décolonisation », a-t-il déclaré. En effet, Madagascar et l’Algérie, ce ne sont pas des relations bilatérales classiques. Ce sont des liens de fraternité et d’amitié entre deux peuples consacrés depuis 1964 par l’établissement des relations diplomatiques. A titre d’illustration, de nombreux étudiants malagasy bénéficient de bourses d’études en Algérie depuis 1979 pour des études supérieures, de perfectionnement et de spécialisation.


Devoir de mémoire : Madagascar célèbre le Centenaire de la Grande Guerre

« Nul n'a le droit d'effacer une page de l'histoire d'un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme ». C’est à travers cette phrase légendaire de l’historien Joseph Ki-Zerbo que le Ministre des Affaires étrangères, Dovo Eloi Maxime, et le Ministre de la Défense nationale, le Général Béni-Xavier Rasolofonirina, ont clôturé, hier, la célébration de la Centenaire de la Première Guerre mondiale dans les locaux du Ministère des Affaires étrangères, à Anosy. La cérémonie a été suivie d’une exposition relatant, entre autres, les faits marquants, les principaux acteurs ainsi que les différentes batailles durant cette période.

Toujours est-il que lors de leur intervention, les deux membres du gouvernement ont mis l’accent sur l’importance de l’Histoire dans le développement d’un pays et, par ricochet, l’appropriation, par les jeunes, du passé de leur pays pour mieux préparer l’avenir. « Il faut apprendre l’histoire de notre pays pour comprendre la réalité actuelle et pourquoi nous en sommes là aujourd’hui », a martelé lors de son discours le patron de la Défense nationale. 


Force est de rappeler que Madagascar avait participé à la Première Guerre mondiale de 1914-1918 car, à l’époque, des soldats malgaches avaient été enrôlés dans l'armée coloniale française. Plus de 41.000 tirailleurs malgaches y avaient été recrutés. La Grande Guerre s’est soldée par la signature de l'armistice du 11 novembre 1918, marquant la fin des conflits et par la même occasion, la victoire des Alliés.


Délégation de l'Union européenne à Madagascar et à l'Union des Comores

Aujourd'hui la Délégation de l'UE a participé aux consultations, à Antananarivo, en vue de l'adoption du pacte mondial des migrations. L'Union européenne soutient et salue les efforts internationaux, y compris ceux de Madagascar, pour des migrations régulières, sûrs et ordonnées et éviter que les migrants deviennent victimes d'abus.



B.P 836, Rue Andriamifidy,
Anosy 101 Antananarivo - Madagascar
Mail: info-web@diplomatie.gov.mg

© Copyright 2015 - MINISTÈRE DES AFFAIRES ETRANGÈRES