MAE
MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES

Actualités

Madagascar et Andorre se rapprochent !

En marge de la 73ème session de l’Assemblée Générale des Nations Unies, la délégation du Ministère des Affaires Étrangères conduite par Dovo Eloi Maxime a procédé, avec son homologue de la Principauté d’ Andorre Maria Ubach Font, à la signature d’un document diplomatique consistant à la mise en place de relations diplomatiques entre Madagascar et Andorre.
 
Maria Ubach Font s’est montrée satisfaite de l’étape accomplie par les deux pays:
«Les liens entre Madagascar et l’Andorre sont étroits car nous faisons partie de la même famille francophone. De plus, l’Andorre coopère également avec Madagascar à travers des projets de développement ».
 
La Principauté qualifie la signature d’ un point de départ. « Nous allons voir aussi dans le futur dans quel domaine nous allons travailler. Là, on a évoqué la question de tourisme car Madagascar et l’Andorre sont deux pays touristiques. Nous pourrions aussi échanger dans le cadre des organismes internationaux tels que la Francophonie ».
 
A noter que la Principauté d’Andorre appuie le secteur de la protection de l’enfant, de l’eau et de la santé à travers une ONG à Madagascar.

Les Etats membres des Nations unies en pleine ébullition !

L'East River de Manhattan vit actuellement au rythme du rendez-vous annuel de l’ONU. Au-delà des centaines de Ministres et des milliers de techniciens, 84 Chefs d’Etat et 44 Chefs de Gouvernement se trouvent à New York pour participer à la 73ème session de l’assemblée générale des Nations Unies. Elle forme une opportunité pour exposer au monde entier les préoccupations majeures de la planète allant de la sécurité au développement durable en passant par le changement climatique et la lutte contre le terrorisme ou les crises politiques dans plusieurs pays. Cette année, l’Assemblée générale est en tout cas placée sous un thème ambitieux : « Faire de l’Organisation des Nations Unies une organisation pour tous : une force mondiale fondée sur des responsabilités partagées, au service de sociétés pacifiques, équitables et durables ». Ce rendez-vous diplomatique de haut niveau permettra également aux dirigeants du monde entier de nouer des contacts pour consolider les relations bilatérales et multilatérales ou encore dans le cadre de l’intégration régionale. 


Les photos ci-après en constituent une parfaite illustration: le Ministre des Affaires étrangères de la République de Madagascar Dovo Eloi Maxime et le Président de la République d’Afrique du Sud, Cyril Ramaphosa, se sont approchés lors de cet événement. Pareil avec le Premier Ministre de l’Estoni,Jüri Ratas.


Mandela, un héritage pour la paix !

Eloges sur éloges à l’endroit du célèbre ancien Président sud-africain Nelson Mandela ce jour à New York. « Engageons-nous en faveur de l’héritage de Nelson Mandela ». Ces mots sont par exemple du Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, lors de son discours en ouverture du «Sommet Mandela pour la paix » en l’honneur du 100e anniversaire de la naissance de cette illustre personnalité. 


Le Sommet précède la 73e session de l’Assemblée générale des Nations Unies qui se tient actuellement à New York. Pour le compte de Madagascar, le Ministre des Affaires étrangères Dovo Eloi Maxime est désigné par le Gouvernement pour le représenter à ce Sommet. La personnalité de Nelson Mandale est en effet à la fois un repère et une référence lorsqu’il s’agit d’évoquer la paix mondiale mais aussi d’autres valeurs de l’humanité auxquelles les Nations Unies sont attachées. « Il a consacré sa vie au service de l’humanité (….). Un défenseur de la paix et de l’humanité », a d’ailleurs insisté le Secrétaire général des Nations unies en ajoutant que « Madiba » était un citoyen mondiale. 


Outre le Secrétaire général des Nations Unies, d’autres personnalités ont également tenu à rendre hommage à l’ancien président de la République sud-africaine, c’est le cas notamment de l’un de ses successeurs en la personne de Cyril Ramaphosa, le président de la Commission de l’Union africaine Moussa Faki Mahamat ainsi que la présidente de l’Assemblée générale des Nations Unies, María Fernanda Espinosa Garcés. Tous les intervenants ont salué la mémoire de cette personnalité qui symbolisait les valeurs défendues par les Nations Unies. « Cette rencontre devrait être aussi une occasion pour réfléchir sur la raison d’être même des Nations Unies (…) car au-delà de son intégrité et de ses engagements, il a aussi su faire taire son ego et a favorisé l’importance du compromis », a conclu, lors de son allocution, Graca Machel, épouse de l’ancien président sud africain. « Le président Mandela était fermement convaincu que l’ONU était l’instrument le plus précieux et le plus efficace pour promouvoir la paix, le développement et l’égalité que l’humanité a mis en place », ajoute auparavant le président sud africain Cyril Ramaphosa. 


Du reste, une statue de Nelson Mandela a été inaugurée au siège des Nations Unies à New York dans la matinée avant l’ouverture du Sommet Mandela pour la paix. Une figure qui devra constituer un modèle estimable pour le monde politique malagasy à l’approche des élections présidentielles de novembre prochain


Extrait de la déclaration du Professeur Abdoulaye Bathily

Extrait de la déclaration du Professeur Abdoulaye Bathily, Conseiller spécial du Secrétaire Général des Nations Unies pour Madagascar, à la suite d’une rencontre avec le Ministre des Affaires étrangères Dovo Eloi Maxime, ce jour.


« J’étais déjà au pays au mois de mai lorsque les questions électorales ont été à l’ordre du jour. Nous avons constaté avec beaucoup de plaisir que ce processus s’est bien enclenché, les candidatures sont annoncées. Nous sommes à la veille de la campagne électorale et les élections proprement dites. Le Secrétaire Général de l’Organisation des Nations unies a tenu à ce que je vienne ici pour voir avec les autorités malgaches, qui sont les principaux acteurs de cette situation, et qui ont vraiment fait preuve de beaucoup de sursaut et d’esprit de responsabilité (…). Nous avons constaté, que grâce à cet esprit de responsabilité, les choses évoluent de manière que nous considérons comme positive jusqu’ici ».


« Nous sommes là pour faire une sorte d’évaluation de la situation, encourager davantage tous les acteurs malgaches pour que les Nations unies qui sont déjà impliquées à travers ses différentes agences sur le terrain, en coordination du Système des Nations unies avec l’ensemble des partenaires internationaux, que ce soit l’Union Africaine, que ce soit la Sadc, que ce soit la Francophonie ou l’Union européenne, pour que tous ensemble, nous mettions tous les efforts pour consolider ce processus positif qui est enclenché grâce aux Malgaches eux-mêmes ».


« La Communauté internationale est là pour soutenir les efforts des Malgaches et nous sommes très heureux de constater cela, à la veille des élections. Je suis venu constater le climat d’ensemble et encourager ce processus positif continu pour qu’il puisse se conclure dans le sens souhaité par le peuple malgache ».


MAE : Honneur aux femmes !


La cérémonie de labellisation du « Coin pour allaitement maternel » du Ministère des Affaires étrangères s’est déroulée hier. Elle a vu la présence du Ministre des Affaires étrangères, Dovo Eloi Maxime, du Ministre de la Fonction publique, de la réforme de l'administration, du travail et des lois sociales, Pierre Holder Ramaholimasy, du Directeur de lutte contre la Tuberculose auprès du Ministère de la Santé publique, Radonirina Andrianasolo ainsi que l’Ambassadeur de la République populaire de Chine, Yang Xiaorong.


Le Ministre des Affaires étrangères a rappelé, lors de son allocution, que cette initiative correspond à la volonté de l’Etat d’offrir un soin de qualité accessible à la population dans un environnement sain. Le Ministère des Affaires étrangères est en effet composé essentiellement de femmes et de mères. Aussi, du fait de leur charge de travail, elles nécessitent une attention particulière afin d’atteindre une performance professionnelle, gage d’une diplomatie dynamique et effective. Dans cette optique, cette démarche a également pour ambition de valoriser les femmes dans leurs responsabilités.


A souligner que l’Ambassade de la République populaire de Chine à Madagascar a appuyé cette initiative en contribuant à la construction de la salle de garderie en plus de la fourniture de quelques matériels éducatifs et de bureau.



B.P 836, Rue Andriamifidy,
Anosy 101 Antananarivo - Madagascar
Mail: info-web@diplomatie.gov.mg

© Copyright 2015 - MINISTÈRE DES AFFAIRES ETRANGÈRES