MAE
MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES

Actualités

Inauguration de nouvelles réalisations au lycée d'Ambohimangakely

Toute la commune d' Ambohimangakely est en pleine ébullition ! Son lycée fera peau neuve à partir de ce jour ! L' ancien bâtiment est réhabilité et de nouveaux bâtiments ont été construits afin de recevoir plus d' élèves. Le financement de la réhabilitation et de la construction émane de la fondation BGFI Bank qui a été persuadée de la volonté manifeste de Henry Rabary -Njaka, actuel Ministre des Affaires Étrangères et en même temps initiateur de l'association "Les amis du Lycée Ambohimangakely" en tant qu'habitant de la commune, de promouvoir l' éducation dans la commune. Partant du fameux proverbe malagasy " Ny hazo no vanon-ko lakana, ny tany naniriany no tsara" , le Chef de la diplomatie malagasy, initiateur principal de ce projet avec la contribution du personnel enseignant, des parents d'élèves, des notables de la commune (dont le Conseiller Spécial du Président de la République Mbola Rajaonah) ainsi que des élus locaux, tient à cœur à ce que la commune d'Ambohimangakely dispose d' un lycée renové et équipé de nouvelles infrastructures. Diplomatie rime avec éducation ! L'inauguration de ces nouveaux acquis fera l' objet d' une grande cérémonie ce lundi dans l' après-midi.



Situation politique au Zimbabwe : Les réactions de la communauté internationale

La situation au Zimbabwe reste encore incertaine et en pointillé jusqu’à l’heure actuelle. Le Président en exercice Robert Mugabe continue sa traversée dans sa propre résidence après le coup de force d’une partie de l’armée et l’adresse des militaires à la télévision nationale de Zimbabwe mercredi dernier. Bien que les militaires rassurent tout en niant avoir fomenté un coup d’Etat militaire, l’ensemble de la Communauté internationale se montre à l’unanimité dans leurs déclarations respectives, préoccupé par la situation, qui, jusqu’à présent, ne présente aucune visibilité. Suivez ici les réactions d’une partie des hautes personnalités internationales (dont le Chef de la diplomatie malagasy) face à la situation qui prévaut dans ce pays membre de la SADC et du COMESA.

Henry Rabary-Njaka, Ministre des Affaires étrangères de la République de Madagascar, sur son compte tweeter, le 16 novembre 2017 :

« Madagascar manifeste son inquiétude face à la situation au Zimbabwe. Nous invitons tous les acteurs au calme et à la retenue et souhaitons une résolution de cette crise dans le respect des dispositions constitutionnelles, dans la paix et la sécurité du peuple zimbabwéen ».

Jacob Zuma, Président sudafricain et président en exercice de la SADC :
« J’appelle au calme et à la retenue et exprime l’espoir que les développements au Zimbabwe n’amènent pas un changement inconstitutionnel de gouvernement »

Agnès Romatet-Espagne, porte-parole du ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères (lors d’un point de presse) :
« La France, en concertation avec ses partenaires, notamment européens, suit avec attention les événements en cours au Zimbabwe.Nous rappelons notre attachement à la légalité constitutionnelle et au respect des aspirations légitimes du peuple zimbabwéen. Nous encourageons toutes les parties à rechercher une solution dans ce cadre et sans violences".

Catherine Ray, porte-parole des services extérieurs de l’Union Européenne : « …L’UE appelle au dialogue en vue d’une résolution pacifique…Nous appelons toutes les parties concernées à passer de la confrontation au dialogue avec pour objectif une résolution pacifique ».

Alpha Condé, Président guinéen et en même temps Président en exercice de l’Union Africaine, sur RFI, AFP, Le Monde : 
« Nous n’accepterons jamais le coup d’Etat militaire…L’Union Africaine exige le retour à l’ordre constitutionnel. Nous exigeons le respect de la Constitution… Nous pensons qu’avec nos amis de la SADC, et l’appui de l’UA, nous allons pouvoir trouver une solution pour que des élections libres et transparentes se tiennent l’année prochaine »

Moussa Faki Mahamat, Président de la Commission de l'UA :
« Nous sommes au courant des querelles au sein du parti au pouvoir quant à la succession du président Robert Mugabe. Nous espérons qu'il n'y aura pas de bain de sang ».

Agnès Romatet-Espagne, porte-parole du ministère français de l’Erurope et des Affaires étrangères (lors d’un point de presse) :
« La France, en concertation avec ses partenaires, notamment européens, suit avec attention les événements en cours au Zimbabwe.Nous rappelons notre attachement à la légalité constitutionnelle et au respect des aspirations légitimes du peuple zimbabwéen. Nous encourageons toutes les parties à rechercher une solution dans ce cadre et sans violences".

Crédits:
Photos: Jao Patricius
Texte: Direction comm mae


Madagascar – Allemagne : 2 accords signés d’une somme totale de 65 millions d' Euro

 

« Les relations entre Madagascar et l’Allemagne sont des relations séculaires… Je voudrais ici marquer à quel point la politique extérieure de Madagascar telle qu’elle a été définie par le Président Rajaonarimampianina, trouve réellement, dans les rapports entre nos deux pays, une place particulière ». Cette déclaration émane du Ministre des Affaires étrangères Henry Rabary-Njaka lors de la signature de deux accords de coopération par lui-même et l’Ambassadeur allemand Harald Gehrig à la salle des Conventions du Ministère à Anosy. L’objet de ladite signature est scindé en deux aspects : le premier est d’ordre financier tandis que le deuxième concerne la coopération purement technique. L’ensemble présente pourtant un point commun : les accords en question sont au titre de l’année 2016, année au cours de laquelle, se référant à la pratique méthodique allemande, la conception (ndlr : les négociations, l’accord de principe, la décision finale de les accorder) de l’ensemble des projets a débuté en 2016 ; la mise en œuvre commence à partir de la date de signature, c’est-à-dire aujourd’hui. Autrement dit, l’exécution des projets démarre pratiquement à partir de ce jour.

Biotiques et abiotiques

Le premier accord touche le domaine de coopération financière dont le montant total est aux environs de 36 600 000 euros. Le monde rural ainsi que certaines régions s’avèrent gâtés vu que les projets sont diversifiés. La région SAVA, à titre d’illustration, bénéficiera dans ce registre d’un projet de promotion de l’électrification rurale sur la base des énergies renouvelables. La somme consacrée à cet égard sera de 10 millions d’euros. Une autre somme de la même valeur (10 millions d’euros) sera pareillement réservée au projet portant sur le développement de la pêche côtière durable. Il en est de même pour le programme de lutte antiérosive connu sous l’acronyme du PLAE phase 5. Le Gouvernement allemand se préoccupe visiblement de ce sujet, raison pour laquelle elle apporte toujours son appui pour lutter contre ce fléau sachant que Madagascar figure parmi les pays qui connaissent un taux d’érosion le plus élevé de la planète. Il est annuellement d’à peu près 400 tonnes de terres érodées par hectare. Le dérèglement climatique que vit la planète et dont est victime Madagascar ne fera qu’empirer sa situation étant donné qu’un sol érodé est susceptible de ne retenir les eaux de pluie, source vitale des facteurs biotiques et abiotiques et dont dépend grandement l’économie agricole. Finalement, la partie allemande accorde dans ce volet une somme de 6 600 000 d’euros au développement communal inclusif et de la décentralisation PDCID phase 2. Ledit programme est inscrit noir sur blanc dans le Plan National de Développement (PND) dans son axe 3 composé de la croissance inclusive et d’ancrage territorial du développement.

Technique

Le deuxième accord concerne la coopération technique. Le tout fait l’objet d’une valeur totale de 17 500 000 d’euros. 3 grands projets seront mis en valeur à savoir le programme d’appui à la Gestion de l’Environnement (PAGE), ceux de l’électrification rurale à travers des énergies renouvelables (PERER) et de développement communal inclusif et Décentralisation (ProDéCID). Chaque programme bénéficie de 4 millions d’euros. Pour que le compte soit bon, l’Allemagne alloue 500 000 euros pour honorer les études et les prestations des experts en charge de ces projets.

Investisseurs
Le Ministre Henry Rabary-Njaka a profité de la cérémonie pour faire appel aux investisseurs allemands à venir à Madagascar : «… J'invite les investisseurs allemands à venir explorer encore plus en avant les opportunités dont dispose Madagascar. Nous avons une volonté politique, celle du Président de la République, c’est une économie où tout un chacun, amis et/ou partenaires, trouve sa place. Vous venez apporter des projets structurants, Madagascar est prêt à vous accueillir » signale-t-il.


Le Ministre Henry Rabary-Njaka interviewé par CCTV

Le Ministre des Affaires étrangères de la République de Madagascar Henry Rabary-Njaka sera incessamment l’invité de la chaine de télévision chinoise CCTV. L’interview a été effectuée cet après-midi par Vauldi Carelse, journaliste sudafricaine et Jean Paul Habyarimana, cameraman d’origine rwandaise, tous les deux travaillant pour le compte de CCTV en charge de l’Afrique. Au menu : les relations sino-malagasy à l’état actuel et les perspectives de coopération bilatérale dans les prochaines années. Comme il s’agit d’une interview exclusive, les deux techniciens de CCTV prépareront les « sauces » à partir de ce soir (ndlr: montage et mixage, sous-titrage, voix off, habillage, infographie) et mettront le produit fini en ligne dans les prochains jours. Ils ont pourtant accepté le partage du reportage sur le net. La page du Ministère des Affaires étrangères ne manquera pas de vous le partager ici.



B.P 836, Rue Andriamifidy,
Anosy 101 Antananarivo - Madagascar
Mail: info-web@diplomatie.gov.mg

© Copyright 2015 - MINISTÈRE DES AFFAIRES ETRANGÈRES